Scoutisme Béninois

Le scoutisme est un mouvement de jeunesse mondial créé par Lord Robert Baden-Powell, un général britannique à la retraite, en 1907, à Brownsea. Le scoutisme est un mouvement de jeunesse reposant sur l'apprentissage de valeurs fortes, telles que la solidarité, l'entraide et le respect. Son but est d'aider le jeune individu à former son caractère et à construire sa personnalité tout en contribuant à son développement physique, mental et spirituel afin qu'il puisse être un citoyen actif dans la société. Pour atteindre cet objectif, le scoutisme s'appuie sur des activités pratiques dans la nature, mais aussi des activités en intérieur, destinées plutôt à un apprentissage intellectuel.

Le scoutisme a commencé à se répandre à travers le monde. Il s'étend rapidement dans l'empire britannique. La première unité hors du Royaume-Uni connue a été transportée à Gibraltar en 1908 suivie par Malte peu de temps après. Le Canada devint le premier dominion possédant un programme Boy Scout, puis l'Australie, la Nouvelle-Zélande et l'Afrique du Sud quelques années après. Le Chili est le premier pays hors des dominions britanniques à posséder un mouvement scout reconnu. Le mouvement fait des émules en France à partir de 1909 à Nantes.

About us

C’est bien plus tard entre 1928 et 1932 que le Scoutisme arriva au Bénin à travers les missionnaires catholiques et protestants, les enseignants français de l’école supérieur Victor ballot et les Administrateurs français. Ils ont compris déjà à cette époque que le Scoutisme est complémentaire de la famille mais aussi et surtout de l’école. Et c’est dans cette dynamique que les premières unités scoutes fut crées.

Puisque les premières unités ont été initiées par les français, les premières associations scoutes créées dans notre pays l’ont été sur le prototype des associations scoutes françaises. C’est ainsi qu’en 1932 déjà nous, quatre grandes associations scoutes ont vue le jour notamment :

  • les Scouts Catholiques du Dahomey,
  • les Eclaireurs et Eclaireuses du Dahomey,
  • les Eclaireurs et Eclaireuses Unioniste du Dahomey,
  • les Guides du Dahomey.

Dans la mis en œuvre des activités, il s’est posé un problème de coordination et surtout de la difficulté du Gouvernement à accompagner quatre organisations qui partagent les mêmes idéaux. En 1960 donc, les quatre organisations ont ressenti la nécessité de travailler ensemble d’où la création du Collège du Scoutisme au Dahomey. Ce collège répondait de toutes les quatre organisation et le premier responsable est élu de façon rotative au sein de chacun des membres. Après quelques années de pratiques, des difficultés sont nées issues des soupçons de favoritisme des présidents en exercice à l’égard de leur organisation d’origine.

Dans ce contexte, il y eu en 1963, un besoin de reconnaissance des associations par l’OMMS. Ce dernier ne pouvant reconnaitre plusieurs organisations scoutes du pays à la fois, obligation a été faite donc à celles-ci de se mettre ensemble. Il y eu donc la même année, la création de la fédération des associations scoute du Dahomey avec un bureau fédéral qui obtint la reconnaissance de l’OMMS une année plus tard donc en 16964. Cette fédération a vécue jusqu’à la révolution de 1972 qui a conduit à la dissolution de toutes les autres associations de jeunesse sauf la croix rouge et le Scoutisme. La possibilité de se mettre en fédération a commencé par développer des envies de créer d’autres associations scoute dans le pays, ce que refusa l’OMMS en menaçant de suspendre la fédération si elle admet d’autres association et si elle ne devenait pas une association unique. Sous la pression donc de l’OMMS, la fédération est devenue en 1973 Scoutisme dahoméen et plus tard en 1974 Scoutisme Béninois.

Malheureusement après la Conférence des forces vives de la nation de février 1990, les anciens scouts du Dahomey par un mémorandum ont créé une nouvelle association dénommée association des scouts catholiques du Bénin qui n’a pas eu sa reconnaissance auprès de l’OMMS jusqu’à ce jour.

Créer un monde meilleur