Chargment de l\'image en cours...

Point besoin de revenir sur notre expérience d'il y a trois ans en Ouganda où in extremis, nous rations notre entrée dans le cercle très prisé des dirigeants du Scoutisme au niveau africain. Trois ans plus tard le rêve s'est réalisé avec un score sans appel. Ce résultat que chacun de nous devra savourer à juste titre est le fruit du travail d'une équipe et une diplomatie sans nul autre pareil. Parlant de diplomatie, sans exagérer, le Scoutisme Béninois a la meilleure diplomatie de l'Afrique. Cette équipe dirigée par une dame de fer a travaillé comme jamais pour aller à l'assaut d'abord des associations scoutes de notre zone mais aussi de toute l'Afrique. Conseillée par un astucieux de haut niveau, l'équipe a pu gagner le coeur des associations en valorisant les résultats obtenus au pays par le travail de chacune de nos structures. Bravo à l'équipe internationale dirigée par la cheftaine Sylvie Dossou-Togbe Gnan Go Ni et conseillée par le chef Ilarion Kingnon. Le comité national de campagne, une équipe rompu à la tâche Vous vous en doutez, c'est l'un des maillons incontournable de notre victoire de ce jour. Oui, dirigé par le chef Kingnon, l'équipe a montré un engagement sans nul autre pareil en soutien à la candidature de notre pays au Comité Africain. De jour comme de nuit, elle a travaillé à mobiliser les astuces, les ressources et même des contacts pour aider à porter notre pays au sommet. Bravo à vous chef Ilarion. Un chef d'orchestre, serein et toujours sûr de lui Vous le connaissez mieux que tous, c'est bien de lui qu'il s'agit, le chef Domanou. Jamais rien ne lui a fait douter de la victoire du Bénin au Comité africain. Très sûr de l'équipe qu'il coordonne et des jalons posés ça et là, rien ne l'a jamais ébranlé jusqu'à ce jour. Il y croyait comme un premier de classe à un examen. Il y a travaillé, y a mobilisé tout son bureau et tous les scouts du Bénin. Nous y sommes parvenus sous son leadership, bravo au Commissaire Général Joachim Domanou. Deux victoires historiques en moins de deux semaines, c'est un record mondial. Le chef Armand Djeigo, le candidat à tout faire. Le chef Armand n'est pas allé dormir pour laisser faire les autres. Depuis l'historique Conférence Nationale qui a recommandé sa candidature à nouveau après 2015, le chef Armand a travaillé tous les jours avec toutes les équipes pour que nous ayons ce résultat. Il a conseillé les équipes, soutenu toutes les initiatives pour qu'on ait rien à oublier. La dernière mission qu'il a faite, c'était le dépôt d'un courrier en personne au Ministère en charge de la coopération pour fait de visa. Il est un vrai scout et ce n'est que justice cette élection. Nous lui souhaitons un bon mandat et visons avec lui la tête du Comité africain. Les scouts du Bénin, une famille soudée Cette victoire n'aurait jamais été possible si les scouts du Bénin n'ont pas décidé en 2015 de reconduire la candidature du chef Armand. Rien n'aurait été si les membres du Bureau National n'avaient pas accompagné le Commissaire Général dans cette dynamique. Armand est élu mais La victoire est à nous les scouts. Merci à tous les scouts pour le soutien. Des hommes de l'ombre, travailleurs de tous les jours. On l'oublie très souvent, mais si le Scoutisme Béninois n'avait pas fait le choix de la Direction Exécutive, il serait parvenu au sommet, c'est sûr, mais un peu plus tard. Ce sont des gens rompus à la tâche, infatigables, ils peuvent répondre à des obligations professionnelles même tard la nuit pour aider à régler tel ou tel autre aspect de la candidature de notre pays au Comité africain. En lien avec une autre équipe de bénévoles mais aussi technicienne (la Commission Nationale en charge de la Communication et du Marketing), la Direction Exécutive est aussi un acteur incontournable de cette victoire. Bravo à elle pour le professionnalisme dont elle fait montre. Le chef Armand vient de briser le mythe de la participation de notre pays au comité, l'autre étape est de pouvoir l'accompagner comme nous l'avons fait jusque là pour que cette victoire puisse profiter à tous. Vivement la tête du Comité africain un de ces jours.

574 fois
Partager cet article

Créer un monde meilleur